Navigation Menu+

Qui était Joseph Kosuth dans le monde de l’art conceptuel ?

Qui était Joseph Kosuth dans le monde de l’art conceptuel

A noter tout de suite que l’art conceptuel n’est pas une tendance  transparente, ni une action structurée. L’art conceptuel est un art qui permet à l’art d’être un art.

art-conceptuel.jpg

L’art conceptuel s’est doté d’une signification étendue  qui est produite par une affirmation de la primauté de l’idée sur l’accomplissement. En bref, toute une partie de l’histoire de l’art  peut se nommer de conceptuel  où la tâche de la raison occupe une part importante. Maîtriser l’altérité de l’art conceptuel n’est pas une action facile.

Comment interprète-t-il l’art conceptuel ?

Joseph Kosuth certifie que l’art conceptuel ne peut que mettre l’art en question. Joseph Kosuth  a marqué une signification restreinte de l’art conceptuel de manière à ce qu’il s’agisse d’une  limitation du travail de l’artiste quant à la production de définitions, de réponses à la question « qu’est-ce que l’art ». Dans son premier son One and Three Chairs qui fait de lui l’un des fondateurs de l’art conceptuel, Joseph Kosuth interprète qu’il n’y a pas de répétition formelle. L’autre chaise n’est pas une chaise réelle, ni la photographie  qui ne représente que son image adressée aux auditeurs, ni sa définition qui tend à répertorier le mot chaise.

Où peut-on retrouver les œuvres d’art conceptuel de Kosuth ?

Kosuth parle de propositions artistiques à la place des œuvres d’art. Joseph Kosuth affirme que l’œuvre d’art n’est qu’une présentation de l’intention de l’artiste.

oeuvre-dart.jpg

D’une manière générale, les œuvres d’art conceptuel  de Joseph Kosuth, y compris l’article intitulé « L’art après la philosophie » et surtout sa première œuvre intitulé « One and Three Chairs »peuvent être retrouvées dans deux tendances dont la première admet l’intérêt qu’occasionnent les mathématiques, la philosophie, la sociologie, la sémiologie et la seconde tendance est favorisée par  des propos liés à l’irréel et à l’éphémère. Certaines œuvres reprennent celles de Kosuth en réunissant ces deux tendances.